Virée nocturne à la fête des lumières de Lyon

Depuis plusieurs années la fête des lumières à Lyon suscite un vrai engouement et les rues de Lyon sont invariablement bondées dans ces premiers jours de décembre. Passer un week-end à la fête des lumières de Lyon s’organise en avance car les hébergements sont vite complets. J’ai eu la chance d’y assister plusieurs fois lorsque j’y habitais et j’ai toujours des attaches à Lyon. J’avoue avoir été déçue des éditions précédentes alors que celle de 2016 m’a plus convaincue.

Conseil n°1; ne pas s’attendre à une exubérance folle

A la base, la fête des lumières est une fête religieuse qui se déroule originellement le 8 décembre. Les lyonnais déposent des lampions à leurs fenêtres pour marquer la date. La ville a repris cette tradition pour en faire un évènement culturel et artistique qui est maintenant d’envergure.

Personnellement, en assistant la première fois à la fête des lumières à Lyon, je m’attendais à des lumières partout dans la ville, façades et monuments éclairés et tout le tintouin. Au final ce ne sont « que » des œuvres lumineuses ponctuelles, qui parfois ont un sens métaphysique assez déroutant pour les naïfs de l’art. Pas de quoi en prendre plein les yeux des fois… Cette année, j’étais donc en week-end à Lyon à la bonne date et j’en ai profité pour re découvrir la fête des lumières, sans grandes espérances.

C’est ce qui l’a sauvée à mes yeux je crois !

Pour une fête des lumières réussie

L’incontournable spectacle est celui de la façade de la place des terreaux. Il draine invariablement des masses de gens. Ce n’est clairement pas pour les agoraphobes. Il y a même des rues barrées par la police pour faire un flot uniforme. Mon meilleur conseil pour voir la fresque sans les bousculades est d’y aller à la 1ère ouverture puisqu’il y a moins de monde. Vous avez alors le reste de la soirée pour profiter des œuvres éparpillées dans Lyon et donc vraiment moins bondées.

Prenez le programme, regardez quelles sont les œuvres lumineuses qui vous intéressent le plus et déambulez en ville au grès des lumières. En 2016, en raison de l’état d’urgence, elles se situaient toutes dans le centre-ville pour faciliter les fouilles. Malgré ce périmètre réduit, elles sont difficilement toutes visibles en une seule soirée. L’idéal est de passer le week-end à Lyon et de se balader en ville le vendredi et le samedi soirs. Sachant que la fête des lumière se clôturait cette année le dimanche, les lyonnais n’ont pas eu leur soirée tranquille ou la foule réduite permet de finir de découvrir les œuvres de la fête des lumières.

Un autre conseil pour vivre au mieux cette fête des lumières; si vous pouvez venir un jour de l’événement hors du week-end (ou le dimanche soir donc si la fête s’étend jusque là) il y aura bien moins de monde. C’est beaucoup plus agréable ainsi, surtout avec des enfants.

En profiter pour découvrir Lyon

La fête des lumières est un parfait prétexte pour découvrir Lyon. Début décembre, les températures donnent également envie de s’activer et de marcher d’une oeuvre à l’autre. On peut aussi avoir envie de manger dans un bon bouchon du vieux Lyon et à ce moment-là, la réservation plusieurs jours en avance est ultra obligatoire. Sans cela vous courrez le risque de vous retrouver dans un endroit par défaut ou de ne pas trouver du tout de place libre. Vous pourrez alors vous réconforter en buvant un vin chaud dans les stands qui fleurissent dans le centre-ville. Un petit avant-goût de Noël !

La fête des lumières s’exporte ailleurs en France et Montpellier a organisé la sienne pour la première fois en 2016. Par chance, j’y habite maintenant, rendez-vous l’année prochaine pour découvrir cela !

Cet article s’inscrit dans le cadre du rendez-vous #EnFranceAussi qui avait pour thème ce mois-ci une « Virée nocturne » donnée par Sabrina du blog Tu Paris Combien et organisé par Sylvie du blog Le coin des voyageurs.

 

ENVIE DE VOIR PLUS DE PHOTOS ? RENDEZ-VOUS SUR LE COMPTE INSTAGRAM

11 Commentaires

  1. Stephanie

    Je n’ai jamais été à la fête des lumières mais j’adorerais !

  2. sylvie

    Voilà plusieurs fois que j’entends parler de cette fête des lumières à Lyon et ça doit quand même être vraiment sympa à voir. Malheureusement Lyon est bien trop loin de chez moi ! Si ça commence à s’étendre dans d’autres villes, il ne me reste plus qu’à attendre patiemment que ça arrive dans ma région. A Nantes par exemple… Oui ça serait parfait une fête des lumières à Nantes ! En attendant merci pour cette chouette virée nocturne !

    1. Lauriane (Auteur de l'article)

      En effet, pas la porte à côté ! Mais vous avez de jolies choses là haut aussi ! Si je ne me trompe pas sur le genre de ville qu’est Nantes, ça ne m’étonnerait pas que la fête des lumières y arrive un jour 🙂

  3. Travelingaddress

    Très jolies œuvres lumineuses! Je connaissais de nom mais je n’y suis jamais allée .

    1. Lauriane (Auteur de l'article)

      Un peu bondé mais une bonne idée de week end 🙂

  4. LadyMilonguera

    C’est absolument féérique !

    1. Lauriane (Auteur de l'article)

      🙂

  5. Pierre

    Merci Lauriane pour ces conseils et ces magnifiques photos. J’espère pouvoir visiter Lyon pour la prochaine édition et j’essayerai d’éviter le weekend!! 🙂

    1. Lauriane (Auteur de l'article)

      En effet si tu as horreur du monde il vaut mieux éviter, mais ce n’est pas toujours évident.

  6. Soulier vert

    Merci pour cette belle découverte ! Je prendrai le pretexte de la fête des lumières pour visiter la ville et organiser une escapade avec l’amoureux

    1. Lauriane (Auteur de l'article)

      C’est vrai que la fête des lumière est assez romantique 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.