5 raisons de s’arrêter à la Paz

La Paz n'est pas un arrêt incontournable en Bolivie. Comme toutes les capitales, elle n'a pas toujours bonne presse. Mais il y a bien des raisons de visiter la Paz, sélection de 5 d'entre elles.

Je n'avais prévu de ne passer qu'un jour à La Paz et après l'avoir visitée, je regrette de ne pas avoir pris le temps d'un jour de plus au moins pour la découvrir plus intensément et sportivement ! Cette capitale peu prisée m'a vraiment séduite, bien plus que Lima par exemple (ma visite hivernale peu expliquer cela).

• C’est la plus haute capitale du monde 

 

La Paz est située à 3600 m d’altitude et sa zone urbaine compte plus d’1 million d’habitants. Pour coller avec le contexte montagnard, un téléphérique surplombe la ville et permet de relier les quartiers. Vous pouvez aussi profitez d’être à cette hauteur pour mettre le doigt sur un effet tangible du réchauffement climatique ; à une heure en combi de la ville se trouve  un sommet de plus de 5000m qui a perdu son glacier, plus d'infos sur le Chacaltay.

la-paz-montagneuse

VUE SUR LA PAZ

• Prendre le téléphérique 

 

Pour 6 bolivianos A/R c’est vraiment à faire ! On le prend au moins jusqu'à El Alto à partir de l'ancienne gare (FFCC Train sur Googlemaps) qui est juste à côté du grand terminal de bus. Voir cette installation hors d'une station de ski est très surprenant, mais la vue est aussi incroyable que dans des montagnes enneigées. Les maisons rouges s’accrochent aux flancs de la montagne au-dessus de laquelle se détachent des pics blanchis voire même des glaciers. Les quelques glissements de terrain au milieu des habitations sont très impressionnants. A mi-chemin on survole un très grand cimetière et à l'arrivée on observe la vue sur toute la ville. Tout proche se trouve également un grand marché-quincaillerie dans lequel déambuler immerge dans la vie bolivienne mais qui est aussi un lieu où surveiller son sac à dos est une bonne idée (mon article pour plus de détails sur le téléphérique).

• Pour y faire ses emplettes à moindre frais 

 

C’est l’endroit où vous pourrez négociez le mieux vos souvenirs. Si vous passez aussi par le Pérou où le niveau de vie est supérieur à celui de la Bolivie, vous avez tout intérêt à faire vos achats en Bolivie qui sont 2 fois moins chers et identiques. N’attendez pas Uyuni qui, isolée de tout, propose des prix exorbitants pour les moindres gants (100 bolivianos prix annoncé contre 10 ou 15 bolivianos à la Paz).

Négocier n’est pas mon fort ni ce à quoi je prends plaisir mais il est vrai que la concentration de boutiques tend à faire baisser les prix. Le faible nombre de touristes vous fait aussi automatiquement passer pour un négociateur alors que vous attrapez un vêtement et le reposez car il ne vous plaît finalement pas.

> Faire ses emplettes entre la rue Sagarnaga et le Mercado Lanza

 

rue-commercante-la-paz

 RUE SAGARNAGA

• En faire une étape agréable entre le Pérou et la Bolivie 

 

La frontière entre la Bolivie et le Pérou se franchissant de jour, il est pratiquement obligatoire de faire étape à La Paz lorsque l'ont vient du Pérou, pourquoi alors ne pas en profiter pour visiter quelques monuments et manger dans des restaurants sympas ?

D'ailleurs pour le trajet Puno (Pérou) - La Paz, il est nécessaire de descendre du bus pour franchir un bras d'eau, les passagers payent quelques bolivianos pour traverser sur un petit bateau et le bus traverse sur une barge qui ne donne pas envie de rester dans le bus sur cette barge instable.

Autour de la Plaza Murillo (là aussi où faire ses achats), il y a la cathédrale de la paix et l'église San Francisco. Pour profiter d'une belle vue sur cet hypercentre (entre autres), le mirador Killi Killi est idéal. La ville possède aussi plusieurs musées, dont l'original musée de la Coca, assez intéressant et purement local. La vallée de la Lune est également une visite possible en peu de temps, mais il m'a été dit que c'était bien moins impressionnant que ce que suggèrent les photos.

 

• Franchir ses limites ou prendre un shot d’adrénaline 

 

De nombreux tours s’organisent au départ de la Paz pour des ascensions à 6000m ou la descente de la fameuse route de la mort en VTT. Celle-ci n'est plus empruntée que par des vélos et n'est pas si dangereuse que son nom le suggère. C'est un peu différent pour les ascensions à 6000m qui sont de vrais exercices physiques à ne pas prendre à la légère; bonne condition physique et acclimatation à l'altitude obligatoire.

point-de-vue-route-de-la-mort-bolivie

ROUTE DE LA MORT - The bob trotteur
 

Où dormir à la Paz

Arthy's Guesthouse
690 av Montez

Sdb commune

Chambres simples

Propre, sympa

 

 

Envie de voir plus de photos ? Suivez le compte instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.