Les couleurs d’Arequipa, la ville blanche

Written by Lauriane

En quittant Lima, triste ville dans les nuages en hiver, Arequipa ne peut que vous séduire comme elle m’a séduite au sortir des 17h de bus que nous avons mis à l’atteindre depuis la côte. Si vous réalisez le même trajet, vous parcourez le désert côtier puis les contreforts des Andes pour rejoindre le belle Arequipa qui s’étend au pied de plusieurs volcans aux sommets enneigés dont le fameux Misti. La ville blanche d’Arequipa doit son nom à ses bâtiments en lave blanche …et au fait qu’il s’agissait d’une ville créé par les conquistadors à la peau blanche ! Entre histoire et photogénie, petit tour d’horizon de ce que nous avons pu faire à Arequipa pendant 2 jours à un rythme très tranquille.

• Plaza de Armas et environs 

 

Le centre-ville est animé et son cœur est la Plaza de Armas comme beaucoup de villes péruviennes. A chaque fois que nous y passions nous étions frappées par la beauté des deux tours blanches de la cathédrale qui se détachaient sur le fond bleu du ciel et le beau sommet enneigé du Misti. Les palmiers et la verdure du parc qui marquent le centre de la place ainsi que les bâtiments qui l’encadrent, ne font qu’ajouter à la beauté du lieu.

CATHÉDRALE DE LA PLACE DES ARMES ET VOLCAN

Les rues qui rayonnent de cette place sont des prétextes à la flânerie et les cours qui y débouchent sont parfois de belles surprises colorées. Il y a aussi des églises comme celle de la Compania avec sa façade ouvragée et chargée, style que l’on retrouve d’ailleurs sur d’autres édifices religieux du pays.

Le marché est également un endroit génial pour déambuler parmi les étals, acheter un jus de fruit frais (assurez-vous qu’ils soient préparés avec de l’eau minérale), se fournir en herbes médicinales traditionnelles ou manger de la glace au fromage (à l'étage).

MERCADO SAN CAMILO

Tous ces lieux peuvent être découverts au cours d’une des visites guidées gratuites qui ont lieu plusieurs fois par jour au départ du magasin Chaqchao sur la rue Santa Catalina (à vérifier auprès de l’agence Perù sur la Plaza de armas par exemple - 10h ou 10h30). La qualité de notre guide était cependant moyenne. Elle passait d’un sujet à un autre avec pas forcément un accent anglais facile à comprendre. J’ai trouvé le tout vraiment long…

batiment cour arequipa

COUR INTÉRIEURE

• Musée Juanita 

Pour 20soles (ou 10soles = 3,4€ si vous êtes étudiant), le musée de la momie Juanita est vraiment à faire si vous passez par Arequipa. La visite dure un peu plus d’une heure (et commence par un film de 20min) et se clôt sur la vision de la momie Juanita. Mais qui est cette Juanita ? Il s’agit d’une enfant inca sacrifiée aux dieux en haut d’une montagne et retrouvée en excellent état de conservation grâce aux glaces de la montagne.

La visite est guidée et commence, selon les langues, à des heures précises avec un film sous-titré. Le guide qui prend le relais vous en apprendra plus sur les Incas et les objets et les rituels encadrant le sacrifice humain. L’ensemble est d’une très bonne qualité et les nombreuses anecdotes sont fascinantes autant celles qui se rapportent aux types de vêtements, aux méthodes des chercheurs ou encore aux modalités des rituels. Je n’étais pas seule à boire les paroles du guide. La momie, que l’on aperçoit sous faible luminosité à travers 3 parois de verre, procure une sensation très étrange mais conclue parfaitement la visite (mais apparemment elle subit des travaux de recherche pendant l’hiver européen et n’est donc pas toujours visible).

Je connaissais déjà l’existence de cette momie mais j’étais tout de même dans l’erreur sur de nombreux points. Tout  d’abord je n’avais pas réalisé que cette enfant était dans un encore meilleur état de conservation à l’origine que ce que son état actuel suggère. Etant au sommet d'un volcan, elle a été conservée par le froid et la glace et à l'éruption qui a permis sa découverte par la fonte des glaces, elle a glissé et s'est détériorée de nombreuses heures en plein soleil. Elle a un visage encore parfaitement reconnaissable mais est parvenue à traverser plusieurs centaines d’années dans un encore meilleur état, et ça c’est fort ! Ensuite (spoiler alert), je pensais que ces enfants se laissaient mourir de froid en sacrifice aux dieux, mais que nenni, vous apprendrez pendant votre visite que la mort était provoquée et que les enfants sacrifiés n’avaient pas toute leur lucidité.

Grâce à ce musée, vous commencerez à prendre la mesure de la folie des incas à vouloir faire tous leurs rituels à des kilomètres de hauteurs et à construire leurs villages dans des endroits inaccessibles, mais quelle idée !

• Monastère Santa Catalina 

monastère santa catalina arequipa

MONASTÈRE SANTA CATALINA

L’endroit que j’ai préféré à Arequipa, et qui vaut sans doute le détour ! Ce couvent étire ses murs rouges et bleus sur la surface d’une petite ville et on se perd avec plaisir dans ses ruelles colorées. Les volcans qui surplombent la ville dardent leurs sommets enneigés entre les sommets des bâtiments du couvent. Un grand conifère et des jardins verdoyants contrastent avec les beaux murs au crépi rouge.  Des curiosités comme l’enfilade de bassins de lavandières ou la pierre volcanique filtrante s’additionnent à l’histoire du lieu pour en faire une visite incontournable à Arequipa.

MONASTÈRE SANTA CATALINA

Une petite partie est encore consacrée aux nones qui aujourd’hui sont au nombre de 9 contre des dizaines voire plus d’une centaine à l’apogée du couvent. La visite guidée n’est pas obligatoire mais les infos sur la vie des nones et l’origine du couvent sont un plus qui vaut bien les quelques soles dépensées.

Guide en français en groupe pour 5 soles par personne ou 20 soles pour deux ou trois.

Le couvent propose une nocturne le jeudi mais je pense que je préfère vous recommander la visite de jour pour profiter des couleurs éclatantes du monastère. Si vous en avez l’occasion, venez en milieu d’après-midi pour bénéficier de la lumière et restez-y jusqu’au coucher du soleil pour faire l’expérience du couvent à la lanterne.

Prix étudiant de 20soles en dessous de 21 ans seulement, sinon 40soles (12€)

TOITS DU MONASTÈRE SANTA CATALINA

> Infos et idées sympas

  • Admirer la vue du mirador Yanahurada (5 soles du centre en taxi) et manger dans une picanteria dans le quartier
  • Rejoindre le centre en taxi : 10 soles du terminal de bus
  • N'hésitez pas à appeler les hôtels plutôt que de réserver en ligne, c'est souvent beaucoup moins cher !
 

Los Andes Bed & Breakfast

A deux pas de la Plaza de armas

70 soles

Chambre double avec SDB commune

Petit déjeuner correct, personnel serviable, sanitaires propres et eau chaude

 

 

 

 

 

Envie de voir plus de photos ? Suivez le compte instagram

A bientôt

Lauriane

Comments: 2

  1. Super article bien complet et avec de belles photos. Hâtes de découvrir de nos propres yeux arequipa. Par contre 17h de bus ça doit piquer 😉 !

    • Lauriane says:

      Merci 🙂 Et bien je ne garde pas de ces 17h de souvenir particulièrement désagréable, donc ça a été ^^ Surtout que c’est en partie pendant la nuit !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.