8 animaux que vous ne voulez pas croiser en snorkeling

Written by Lauriane

On ne parle pas des animaux qui peuvent vous faire des petites piqûres ou morsures en tout genre mais bien de ceux dont il faut s’éloigner à tout prix ou rester bien à distance. Il va sans dire que si vous vous faîtes piquer par l’un de ces animaux ou par quelque chose de non identifié qui cause une douleur intense, la première réaction est d’aller voir un médecin en urgence.

 

 

1•Méduse guêpe de mer

 

Celle-ci est redoutable. On la retrouve sur le littoral nord est de l’Australie et en été (hémisphère sud) dans les eaux d’Asie du sud-est. Cette méduse est plutôt grosse et possède surtout des tentacules de plusieurs mètres de long si fins qu’on a du mal à les repérer dans l’eau. Le contact avec quelques centimètres de deux ou trois de ses 60 tentacules cause la plupart du temps le décès du baigneur en quelques minutes. Pas cool du tout. Ne prenez donc pas à la légère les panneaux qui préviennent du danger en Australie. Certaines plages sont protégées et même si la baignade sauvage est séduisante, interrogez-vous sur ce que vos jambes pourraient rencontrer de pas très amical.

Les protections consistent en des filets tendus au niveau des plages afin d’éviter que les méduses ne s’approchent du rivage et des baigneurs.

méduse guêpe de mer piqûre mortelle

 GUÊPE DE MER ADULTE 

2•Pieuvre à anneaux bleus

 

L’autre jour je regardais la description d’un trip snorkeling et qu’est-ce que je ne vois pas dans la liste des espèces à voir : la pieuvre à anneaux bleus. Je connais cette petite pieuvre, mais ne suis pas sûre de vouloir la croiser au détour d’une sortie snorkeling !

Pour cause cette toute petite pieuvre très jolie est mortelle pour l’homme. BIM. Il ne faut franchement pas l’exciter et si vous la voyez au détour d’un caillou ne partez pas en courant-nageant, elle ne vous sautera pas dessus non plus.

On la trouve dans le sud-est de l’Australie majoritairement mais son aire de répartition s’étend jusque dans les eaux asiatiques.

pieuvre à anneaux bleus mortelle

PIEUVRE A ANNEAUX BLEUS 

 

3•Oursin fleur 

 

Ce très joli oursin ne passerait pas inaperçu s’il ne se camouflait pas sous des débris. Cela le rendrait aussi plus facile à éviter dans les eaux peu profondes où il vit. Le contact avec cet oursin peut être mortel puisqu’il entraîne en une heure la paralysie du système respiratoire. La victime a le temps d’être hospitalisée et traitée même s’il n’y a pas d’anti-venin connu. 

On le trouve dans les eaux de l’océan Indien, d’Asie du sud-est et jusqu’au Japon.

oursin fleur piqûre mortelle

 OURSIN FLEUR

4•Le poisson pierre

 

Le poisson-pierre est le plus venimeux des poissons. Sa dangerosité vient, comme pour l’oursin fleur, de sa capacité à se camoufler (comme son nom l’indique) et de sa présence en eaux peu profonde, dans les lagons notamment. On le trouve de la mer rouge à l’Océan indien et aux côtes d’Océanie.

Le venin est inoculé par ses épines dorsales lorsqu’on lui marche dessus en le confondant avec une pierre. L’effet est immédiat et peut entraîner des pertes de conscience et en conséquence la noyade mais aussi un arrêt cardiaque.

Le venin est thermolabile c’est à dire que la chaleur l’inactive. Sans se brûler, la personne piquée peut plonger la partie blessée dans une eau à 45-50°C ou se mettre en contact rapproché avec une source de chaleur comme un sèche-cheveux ou une flamme (toujours sans se brûler).

poisson pierre camouflage piqûre mortelle

POISSON PIERRE

5•La commune raie pastenague

 

A ne pas confondre avec les raies mantas dont il faut « faire attention à ne pas leur marcher dessus » ai-je pu lire sur un site… Vous ne risquez pas de marcher sur une raie manta de 5 mètres de large qui nage en permanence pour filtrer du plancton. Bref, la raie pastenague est plus petite est très commune et la plupart des piqûres intervient lorsqu’on lui marche dessus alors qu’elle est enfouie dans le sable.

La piqûre de leur dard est très douloureuse et peut causer des complications. La mort intervient dans des conditions particulières; si le dard touche la victime dans le thorax, proche du cœur ou bien dans une veine ou une artère (qui communique rapidement avec le cœur).

Son venin est aussi thermolabile.

On la rencontre dans les lagons polynésiens mais aussi les rives de la méditerranée jusqu’aux côte de la corne de l’Afrique. D’autres raies ont aussi des dards et vivent en Océan Indien et dans le bassin Indo-Pacifique.

raie manta non dangeureuse raie commune dard piqûre

                                                                                  RAIE MANTA                vs                 RAIE PASTENAGUE QUI SE CAMOUFLE DANS LE SABLE
 

6•Rascasse volante

 

Ce joli poisson est connu pour composer la bouillabaisse marseillaise.  Il se camoufle facilement sur le fond rocheux Attention, toutes les rascasses (notamment celle de méditerranée) ne sont pas dangereuses pour l’homme et même celle-ci, la rascasse volante, n’est mortelle qu’en de très rares cas. Cependant ne cherchez pas à vous en approcher plus que de raison.

La rascasse volante, dont le venin est le plus dangereux, se trouve dans la mer rouge, les océans indien et le pacifique.

 

rascasse volante piqûre dangereuse

RASCASSE VOLANTE

 

7•Serpents marins

 

La grande famille des serpents marins est composé des serpents les plus venimeux qui existent. Le serpent à bec serait le plus agressif de ces serpents, mais en règle général ils sont craintifs et fuient la compagnie des humains.

Le joli tricot rayé est aussi très venimeux mais sa bouche est trop petite pour mordre autre chose que des doigts humains (ce qui serait pas de chance tout de même !). Ce serpent est un des symboles de la Nouvelle-Calédonie.

On les trouve dans les eaux australiennes, du sud-est asiatique et dans l’océan indien jusqu’à la mer d’Arabie.tricot rayé serpent venimeux

TRICOT RAYÉ – source : kanaky.canalblog.com/

 

8•Et les requins ?

 

Ce faux item simplement pour vous sensibiliser au fait que peu de requins sont agressifs. Certes, en rencontrer un lors d’une sortie de plongée ou de snorkeling est déstabilisant tant le milieu aquatique nous rend vulnérable, ce n’est pas une raison de penser que leur première action sera de vous attaquer.

L’image ci-dessous montre un plongeur tenant un requin en état d’immobilité tonique grâce au contact avec des récepteurs particuliers de son museau. L’animal est complètement hypnotisé. J’en parlerai peut-être dans un article à venir…

reflexe d'immobilité requin pacif

REQUIN EN IMMOBILITÉ TONIQUE

 

Je terminerai en mentionnant les cônes, qui peuvent être mortels mais dont on ne peut pas vraiment différencier les espèces dangereuses des autres cônes inoffensifs, alors évitons de nous faire peur !

Plus sérieusement, ne ramassez rien au fond de l’eau qui puisse être vivant et veuille se défendre 🙂

DITES DONC C’EST MOI OU IL N’Y A PAS QUE SUR TERRE QUE L’AUSTRALIE MÉRITE SA RÉPUTATION DE COIN A ANIMAUX DANGEREUX ?

A bientôt

Lauriane

Comments: 4

    • Lauriane says:

      Merci Candie 🙂

  1. Laurent says:

    Salut. Merci pour cet article. Cela faisait un moment que je cherchais des infos sur ces animaux qui peuvent être dangereux durant la plongée et le snorkeling – surtout que je suis en vacances en ce moment ! Je vais de ce pas me renseigner sur les eaux de l’océan Indien et ses animaux !

    • Lauriane says:

      Avec plaisir Laurent, il ne faut pas que ça gâche les vacances par contre 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.