Une liseuse pour voyager ?6 minutes de lecture

Je fais partie de ces gens qui lisent, qui lisent beaucoup même. En voyage (low-cost qui plus est), il y a souvent des occasions où passer le temps en transport est nécessaire. Le problème c’est que les livres, ça pèse ! La solution : un cadeau que l’on m’a fait et qui ne me convainquait pas a priori ; une liseuse. Alors voici quelques mots sur ces appareils qui permettent de transporter des milliers de livres dans quelques centaines de grammes.

 

J’ai la Kobo (distribuée par la fnac), je n’ai donc pas d’avis particulier sur les autres. Cependant je sais que celle de la fnac est plus permissive que la Kindle de amazon qui, a priori, ne peut lire que les formats proposés par Amazon et rien d’autre.

• Lire sur une liseuse alors qu’on aime le toucher d’un livre •

 

Oui, au début je me suis dit que j’aimais mes livres, les toucher et sentir leur odeur de papier et d’encre. Je les aime toujours, surtout mes préférés, que j’achète encore en format papier, mais les liseuses ont tant d’avantages que vous ne serez pas déçu.  Vous avez peur du confort de lecture ? Et bien, je vous assure que la technologie utilisée de « e-ink » (encre électronique) est vraiment performante et que le rendu se rapproche vraiment beaucoup d’une vraie page de livre.

LA PATINE DU VRAI LIVRE

• Les avantages d’une liseuse •

 

  1. C’est léger et ça permet d’emporter tous les livres qu’on veut en voyager
  2. On peut la prendre partout car elle se glisse dans tous les sacs à main (pour les hommes par contre, c’est plus compliqué à part si vous avez tout le temps un sac, ce qui est généralement moins le cas que les femmes.).
  3. Pas de temps perdu à retrouver sa page. Le marque page est fait pour ça mais, personnellement je n’utilise jamais de marque page, je sais c’est bizarre.
  4. On peut lire en marchant, pas de feuilles qui volettent de partout.
  5. On peut lire la nuit et en plus sans embêter personne (la lumière en voiture ou dans un dortoir) – la plupart des liseuses intègrent maintenant cette option.

liseuse ebook nombreux livres

UNE BIBLIOTHÈQUE DANS SA POCHE

• Les trois seuls défauts de ma Kobo (dont deux sont probablement déjà dépassés) •

 

Je ne peux donner mon avis que sur la tablette que je possède, une Kobo Aura. Les autres ont peut-être les mêmes, je ne sais pas et depuis le temps que je l’ai (décembre 2014) il est probable que ses défauts n’en soient plus.

Le zoom et dézoom pour augmenter la taille ou la baisser n’est pas dynamique du tout. On s’y fait mais bon c’était un point d’amélioration. De plus, il peut être confondu avec une demande de baisse ou d’augmentation de luminosité (deux doigts vers le haut ou le bas). Du coup les changements de police intempestifs qui ne sont pas simples à re-régler, c’est pas super cool.

Un autre bémol, parfois la liseuse est un peu lente sur le changement de page. Des fois ça prend carrément une éternité, mais bon ça ne m’a posé soucis qu’une fois et depuis ce n’est pas un problème majeur.

Dernier désavantage de la liseuse par rapport à un livre : il faut la charger ! Comme je lis pas mal, les deux mois sans recharge annoncés ne sont pas vraiment réalistes mais il est vrai qu’elle tient plusieurs semaines sans recharge (et plus si vous n’utilisez par le rétro éclairage). Ceci contribue au fait que je suis toujours surprise et prise de court quand je dois la charger ! Mais bon, on s’entend, que ça, ce n’est pas un vrai défaut… Pensez simplement à la recharger de temps en temps.

Chargez vos livres avant de partir bien sûr … il n’y aura pas partout la Wifi et vous ne voudrez peut-être pas prendre votre ordinateur. Qui plus est choisir un livre dans la précipitation, un peu au hasard car –mince demain j’ai 5h de train !- ce n’est pas idéal

eBook connected to the old thick blue book with a cable, and download information from there on a light background

CHARGEZ EN AVANCE VOS LIVRES (ET LA LISEUSE ! )

• Pourquoi choisir une liseuse plutôt que d’utiliser sa tablette ou son portable ? •

 

Pour la lumière et le confort de lecture : j’ai lu deux tomes de Game of Thrones sur mon IPhone 4S, donc je sais de quoi je parle). La lumière des smartphones est fatigante pour les yeux tout comme la petitesse de la police qui est nécessaire si vous voulez que toute la largeur du texte apparaissent sur l’écran (pour éviter de naviguer dans le texte et prendre le risque de perdre là où on est etc, c’est laborieux). La lumière est le point noir partagé par les smartphones et les tablettes. Si vous lisez peu cela peut cependant vous suffire. Par contre un atout qu’ont les liseuses et qui n’est jamais battu par les tablettes et smartphones, c’est son autonomie, incomparable avec celles des deux autres.

• Une astuce si votre liseuse bugue •

 

Si jamais plus rien ne se passe sur son écran et qu’il faut est impossible de la faire redémarrer en l’éteignant. Prenez une toute petite pointe (la même que pour les sims d’iPhone) et appuyant dans le trou reset qui se trouve sur la tranche en bas. J’utilise la branche de ma boucle d’oreille personnellement. Appuyez jusqu’à ce que la tablette redémarre et arrêtez immédiatement (on ne sait jamais si ça réinitialise toute votre bibliothèque ^^). Normalement votre problème devrait être réglé.

• Une option en plus pour les voyageurs-liseurs de l’extrême ! 

 

Certaines liseuses sont résistantes à l’eau. Même si vous vous dites que ça ne vous arrivera pas de lire sous la pluie, et bien cela peut être utile lorsque l’on voyage en sac à dos et que bien souvent on se retrouve à marcher sous la pluie. On pose aussi parfois nos sacs un peu partout, les affaires peuvent donc être amenées à être mouillées. Une autre situation peut-être plus réaliste est l’atmosphère humide des pays tropicaux auxquels nos appareils électroniques sont très sensibles. J’en ai déjà fait l’expérience avec mon ordinateur qui ne s’allumait plus au Costa Rica. Heureusement, après quelques jours en Europe, à des taux d’hygrométrie classiques, il s’est avéré qu’il n’était pas fichu et marchait très bien. Mais être privé de son appareil électronique n’est pas idéal quand on a prévu de compter dessus pendant un voyager au long cours. Le sable et la poussière sont aussi les ennemis de l’électronique, le waterproof permet probablement de s’en prévenir.


 

 

Si vous voulez des idées lecture (liées au voyage), rendez-vous dans la section << Faire voyager ses sens >>

 

 sources images : shutterstock

2 Responses

  • Jai beaucoup adoré cet article! Je lis beaucoup et je n’ai pas sauté le pas de la liseuse! Et finalement je pense à tous ces moments où je dois éteindre la lumière car mon copain dort et que je sors ma micro lampe de lecture qui tient pas bien et qui finalement me fait abandonner ^^ il est possible que jen fasse mon prochain achat Amazon ou la Fnac va falloir choisir

    • Et bien tu devrais ! Ca fait maintenant 2 ans que j’en ai une et tous les désagréments de l’absence de lumière sont oubliés 🙂
      Par contre, la nouvelle que j’ai (j’ai cassée l’ancienne qui était parfaite) ne s’éteint pas bien avec sa housse et ça c’est super énervant parceque quand tu veux lire et que tu n’as pas de batterie !! Ça n’arrive pas avec un vrai livre ça ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.