Entrer au Panama de Sixaola5 minutes de lecture

Le Panama est moins connu que son voisin le Costa Rica, mais il accueille une faune aussi diversifiée dans sa grande forêt tropicale. Du côté caraïbes, les charmantes îles Bocas del Toro sont un atout du pays. Tout proche d'elles se trouve la frontière costaricienne par laquelle il vous faudra passer si vous voulez en profiter après un séjour au Costa Rica.

• Une frontière à l’ancienne 

 

Les frontières sont toujours des expériences à part entière, que ce soit l’amabilité et la longueur du passage de douane à l’entrée aux Etats-Unis ou l’insistance de la ribambelle de gens qui veulent vous « aider » pour les formalités dans les pays d’Amérique centrale ou d’Asie du Sud Est. La frontière caribéenne entre le Costa Rica et le Panama est l’une de ces dernières même si elle n’est pas aussi oppressante que la frontière nord-ouest avec le Nicaragua. Son passage est même plutôt tranquille et son originalité réside dans sa rivière et son très vieux pont qui marquent le changement de pays. Pour atteindre ce poste de frontière il faut aller jusqu’à Sixaola qui est accessible en bus public.

pont panama frontière sixaola

• Plusieurs postes de frontière à franchir 

 

La première étape est sur la droite avant le pont au Costa Rica, où vous devez faire tamponner votre passeport pour la sortie du Costa Rica. Il vous en coûtera $7 (à payer en dollars, le douanier préfère) puis la deuxième étape se situe après le pont sur la gauche. Il s’agit d’un poste officiel panaméen, mais au premier abord je me demandais s’il n’était pas officieux. Ils vous donnent un petit timbre vert en échange de $1 qu’il faut présenter au poste de l’immigration un peu plus loin sur la route, à gauche.

Le tout est vraiment rapide, il ne s’agit pas d’une grosse frontière et si vous n’arrivez pas derrière un bus de voyageurs et avez en main tous les documents nécessaires, vous en aurez pour moins d’une heure probablement de la sortie du Costa Rica à l’obtention du tampon d’entrée au Panama.

• Billet d’avion de sortie du pays obligatoire et + 

 

Quand j’y étais, il était déjà dit qu’un billet d’avion de sortie du pays était nécessaire. C’est toujours vrai et c’est devenu vraiment strict. Pour ma part, j’avais présenté mon billet retour Costa Rica-France vu que j’y étais juste pour la journée, et ça avait suffi. Un voyageur avait un billet de bateau, mais la douanière lui a fait de grosses difficultés, je ne sais même pas si l’homme a pu passer. Il est dit sur internet qu’un billet de bus suffirait, non testé mais j’ai quand même des doutes.

 

Acheter un billet au prix fort qui autorise l’annulation sans frais au départ du Panama. Le présenter et l’annuler dans le délai imparti par la compagnie

 

Montrer un billet d’avion pour l’Europe ou l’Amérique du Nord au départ du Costa Rica ou d’un autre pays du coin (ça a fonctionné dans mon cas)

Faire une réservation pour 24h (ça marche avec Air France je crois) et ne pas la confirmer mais imprimer la réservation.

Les billets sur smartphone ne sont pas acceptés.

 

Les douaniers acceptent les billets dans d’autres langues que l’espagnol. Ce qui leur importe c’est le format « réservation de billet d’avion » avec le nom des aéroports/villes, les dates et les jours.

frontiere panama sixaola

Apparemment il faut également prouver qu’on dispose de $500 sur son compte et plusieurs photocopies de son passeport: pour le passeport, rien d’insurmontable, pour les ressources financières vous pouvez fournir une copie de votre compte avec votre nom dessus ou alors de grosses coupures, tout est possible mais l’option “montrer du cash” vous identifiera comme une cible privilégiée pour les indiscrets.

Ce qui est plutôt drôle c’est que tout ceci est assez strict pour l’Amérique centrale mais que tous les locaux circulent librement entre les deux pays et qu’il n’y a pas vraiment de contrôle des tampons d’entrée même pour les étrangers. Se rendre au poste de l’immigration est à votre propre initiative (mais je vous le conseille 😉  ).

• Une fois au Panama, vers Bocas del Toro 

 

De l’autre côté, une fois en règle, si vous vous rendez à Bocas del Toro comme beaucoup de voyageurs il faut prendre 2 bus avec le changement à Changuinola puis jusqu’à Almirante où vous prenez le ferry pour atteindre les îles Bocas del Toro. Plusieurs personnes vous auront déjà proposé de vous y amener en mini-bus. La plupart du temps cette option n’est pas la plus économique et pas forcément beaucoup moins longue.

Il est possible que vous soyez dans un bus privé depuis San José et vous devrez vous même faire tamponner votre passeport et montrer vos justificatifs. Le conducteur ne s’en chargera pas pour vous comme c’est le cas pour les voyages en bus internationaux entre les pays du Costa Rica au Guatemala.

Il ne vous coûte rien d’entrer au Costa Rica a priori, de même pour sortir du Panama. Je n’ai pas été embêtée (2014) pour les billets d’avion à présenter à l’entrée au Costa Rica mais avec le durcissement des formalités aux frontières, il est possible que vous en ayez besoin.

 

Le départ du Costa Rica et du Panama est plus cher lorsqu’on les quitte via un vol international de San José ou Panama City. $29 pour la sortie du Costa Rica et à peu près la même chose pour le Panama.

 

Envie de voir plus de photos ? Suivez le compte instagram

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.