Que faire à Maui ?

 

Maui est un bon compromis pour découvrir les trésors d’Hawaï. On y retrouve tout ce qui fait le charme de l’archipel tout en ayant une vie sociale animée et des transports en commun développés.

Découvrir Hawaï sans voiture est possible

Même si je n’ai pas visité Maui en profondeur je pense avoir eu un bel aperçu de ce qu’elle a à offrir. Pendant mes, presque, trois jours sur place, j’ai axé ma visite sur la nature et je n’ai pas été déçue, j’ai trouvé Maui vraiment géniale. J’ai aussi testé  plusieurs modes de transports, comme quoi cette île (tout comme Oahu je pense) peut être découverte sans voiture !

Où s’arrêter sur la Road to Hana ?

J’ai commencé par découvrir en voiture la fameuse Road to Hana qui est une route côtière avec des beaux points de vue. J’étais plutôt pressée car je voulais voir beaucoup de choses et j’ai donc fait l’intégralité de la route (en rentrant pourtant sur Kahului par l’ouest) en une demi-journée. Mais pour faire tous les stops qui sont conseillés et se baigner, mieux vaut prévoir la journée.

Si vous voulez voir des surfeurs il faut s’arrêter dès le premier mile à Paia ou au Hookipa Lookout. Pour ma part, je me suis arrêtée aux Twin falls (se garer vers le mile 2 et marcher une vingtaine de minutes) et j’ai été assez déçue. Tout dépend de vos expériences précédentes et du temps qu’il fait. C’était mon seul jour de pluie sur l’archipel et j’ai trouvé les cascades bien peu impressionnantes même si le cadre de verdure est agréable. Les Puohokamoa Falls, 800m après le mile 10, sont peut-être plus jolies. Le deuxième stop que j’ai fait était bien plus convaincant même sous la pluie ! Il s’agissait de la plage de sable noir du Waianapanapa State Park. Le vert des plantes et le sable sombre contrastaient de façon magnifique même sous la pluie !

Wakaenea state park dark sand beach

WAIANAPANAPA STATE PARK

 

Le dernier vrai stop que j’ai fait était juste après Hana, il s’agissait des Ohe o Gulch (Seven Sacred Pools) qui n’étaient malheureusement pas remplies à cause d’un manque de pluie en mars. Mais je suis convaincue que l’endroit est charmant quand les piscines naturelles sont remplies et que l’eau coule en cascades jusqu’à l’océan. Juste après Hana il y a également Hamoa Beach qui figure sur la liste des plus belles plages américaines et qui vaut certainement le coup d’œil. De toute façon la route n’est pas bondée, vous pouvez vous arrêter dès que vous voyez un joli panorama ou une belle cascade. Certes, la route peut-être sinueuse et alors là, mieux vaut être passager. En tout cas, pas de craintes sur l’état de la chaussée qui est (jusqu’à Hana) en excellent état. Après c’est une autre histoire.

 

Sortir des sentiers battus et contourner le volcan Heleakala

L’arrière du volcan (dont on fait le coté Est sur la road to Hana) est plus sauvage, sec et volcanique. Lorsqu’on s’y aventure, on sort un peu des sentiers battus de Maui. Etant moins fréquenté, la route est aussi en moins bon état sur certaines portions.  Les lumières de fin de journée sont très belles et on se rend bien compte de l’origine volcanique de l’île avec les traces des coulées qui descendent en pente douce vers l’océan. Par contre, il est vrai que la route est longue par ce côté, mais je trouve que ça vaut le coup. De plus, vers la fin de la route, s’il n’est pas trop tard, vous pouvez vous arrêter aux seules vignes qui produisent du vin sur Maui et surtout qui fabriquent un vin d’ananas (cf. plus bas) !

Back Heleakeala west maui

OUEST DU HELEAKALA ET SA ROUTE

Lever de soleil au sommet du Heleakala

Le lendemain matin, levé sur le coup de 3h du matin (ça piiique) pour rejoindre le sommet du Heleakala (maison du soleil) qui est connu pour son lever de soleil. Il y a des tours organisés, mais la plupart des gens viennent avec leur voiture de location. Il faut monter par la route 378. Le seul conseil est de vous couvrir chaudement car nombre de gens viennent à Hawaï avec uniquement des petites tenues et rapportent leurs draps de lit pour se couvrir (vrai de vrai !). En plus de l’altitude, c’est extrêmement venteux et il n’y a pas d’accueil intérieur. Si vous avez froid vous ne profiterez pas du spectacle du soleil qui se lève (sur une mer de nuages le plus souvent) et qui illumine les flancs lunaires du volcan endormi. Une hawaïenne accueille le soleil en entonnant un chant traditionnel ce qui ajoute une jolie dimension à l’instant.

Avec mes deux paires de chaussettes dans mes baskets, mon jean, mon sweat, mon manteau, mon anorak, mon double tour de cou passé sur la tête et les oreilles et les deux capuches au-dessus, je n’étais pas trop mal. Tout ça pour dire que ça caille au sommet du Heleakala.

Heleakala crater

SOMMET DU HELEAKALA

 

Une fois que le soleil est levé, sur le coup de 6h, l’accueil ouvre et il est possible d’acheter des souvenirs ou de s’abriter un instant. De nombreux visiteurs redescendent en VTT, cela semble être une attraction « extrême » prisée. Personnellement je suis descendue tranquillement en voiture en profitant de la lumière matinale et des arc-en-ciels dans la brume du matin. A cette heure peu de lieux sont ouverts mais dans le coin il y a plusieurs choses intéressantes. En attendant 9h30 ou bien tout simplement car vous aurez probablement faim après cette sortie dans le froid, petit-déjeunez ! Le Kula Bistrot ne paye pas de mine mais on m’y a servi 4 énormes pancakes (qui suffisent largement pour deux !) et un très bon chocolat chaud.

De la lavande et du vin

Puisque ma location de voiture était valable encore quelques heures (c’est ça de se lever si tôt !) j’étais curieuse de voir plusieurs attractions touristiques dans le coin notamment une exploitation de lavande, Alii Kula Lavender. L’endroit est couplé à un petit jardin zen et profite d’une belle vue sur l’île. L’heure matinale permettait un panorama bien dégagé. La vision insolite de ces lavandes et les quelques plantes humides de rosée justifiaient les $3 par personne. Par contre le tour guidé à $10 me semble excessif. Leur boutique est déjà un assez bon prétexte pour dépenser de l’argent.

Je me suis également avancée à l’ouest jusqu’au vignoble Tedeschi winery, mais il vaut peut-être mieux le faire en sortant de la road to Hana si vous allez jusqu’à contourner le volcan. Je vous conseille vraiment de vous y arrêter. Des dégustations et visites sont possibles. J’étais particulièrement tentée par le vin d’ananas, qui s’est avéré très bon. Vous pouvez très bien en ramener une bouteille ou deux dans vos bagages en soute (par contre vous ne pouvez vous les envoyer à vous-même en cas de surpoids, c’est la loi).

lavender garden maui

ALII KULA LAVENDER

Louer un scooter à Lahaina

Ma deuxième étape à Maui fut un transfert de Kahului à Lahaina sur la côte ouest par le bus Lahaina Islander. Le départ se fait au centre commercial Queen Ka’ahumanu. Le trajet dure une heure et les horaires du site des transports en commun de Maui sont respectés. Il y a du personnel pour signaler aux gens quels bus sont au départ. A Lahaina j’ai directement loué un « moped », comprenez un scooter, dont le prix à la journée (ou 24h, ça peu être plus intéressant) est d’environ $40. Pensez à demander un casque car ce n’est pas obligatoire dans l’Etat d’Hawaï. Pensez aussi à la crème solaire… avec le vent généré par la vitesse on ne sent pas le soleil, même celui de midi, mais on prend des coups de soleil (je me suis tapée une insolation de la mort le soir alors qu’aucune pharmacie n’était ouverte…). C’est vraiment super comme moyen de locomotion pour se déplacer sur toute la côte ouest, j’ai adoré !

La ville de Lahaina est animée et charmante. La place centrale accueille un énorme Banyan Tree dont les branches s’étendent à l’horizontale sur des dizaines de mètres et dont certaines branches se sont transformées en racines. Il y a un temple (Jodo mission), manquable, mais à côté il y a un cimetière dont les tombes ensablées offrent une vision originale. Il y a aussi un centre commercial à la sortie nord de Lahaina (Cannery Mall)  où vous pouvez voir gratuitement des danseuses de Hula et apprendre à jouer du ukulele. Au Whalers Village vous pouvez aussi apprendre gratuitement à faire les colliers de fleurs traditionnels (consultez les sites pour les jours et heures) mais l’endroit est ultra americhé.

Faire du snorkeling à Maui

Les plus belles plages au nord à Kaanapali et Kapalua sont cachées par les hôtels qui donnent sur l’océan.  On peut néanmoins se faufiler entre les bâtiments pour accéder à la plage et certaines sont directement accessibles. Si vous vous y rendez en scooter, préférez la Lower Honoapiilani road, bien plus sympa que sa grande sœur en parallèle. La Napili Bay est un peu difficile à trouver mais est bordée d’une jolie plage. L’accès peut se faire en quittant la Lower road sur la gauche au niveau du magasin Snorkel Bob (il y a aussi écrit « Napili Village ») et en marchant entre les hôtels pour l’atteindre. La plage de Kaanapali plus au sud est aussi très belle, digne d’une carte postale.

Napula plage maui hawaï v2

NAPILI BAY EN FIN DE JOURNEE

 

Il y a d’autres plages au sud vers Kihei. C’est aussi une autre ambiance, tout aussi touristique mais un peu plus chic (même s’il y a des gros resorts au nord vers Whalers Village, qui est par ailleurs, selon moi, à éviter). Je ne me suis pas vraiment arrêtée à Kihei, j’ai plutôt été jusqu’à la fin de la route au sud (attention celle-ci ne communique pas du tout avec la suite de la road to Hana qui contourne le volcan et dont je parlais plus haut). En effet, c’est au sud que le snorkeling est réputé comme le plus beau.

Vous pouvez louer pour la journée du matériel pour une bouchée de pain et sortir vos palmes partout où vous vous arrêtez vous baigner. On m’avait conseillé La Pérouse bay, je m’y suis donc rendue. La route est magnifique sur la fin vers Ahihi bay mais l’accès à La Pérouse n’est pas des plus faciles. Il est plutôt déroutant d’avoir à sortir de la route goudronnée pour s’engager sur une route qui coupe un champ de lave. Ne vous attendez pas à une plage de sable fin mais plutôt à une plage volcanique où on ne peut pas vraiment s’installer confortablement sur sa serviette. Les poissons sont au rendez-vous ainsi que les coraux et parfois même on y rencontre des dauphins. La baie est réputée pour cela. Même si vous êtes allés au bout du bout au sud, il y aura quand même probablement un peu de monde et de plus en plus à mesure que la matinée avance. Le mieux est d’y être vers 9h.

on the way to la pérouse maui

AHIHI BAY

 

Les autres plages au sud sont nombreuses. La très connue Big Beach dans le parc d’état Makena Beach est bondée malgré sa largeur et sa longueur. On y accède au bout d’un chemin de sable et après avoir garé sa voiture dans un parking où les places sont rares (l’avantage d’y aller en scooter !). Je la trouve cependant assez nue (la végétation reste en bordure de plage) et pas des plus charmantes. J’ai préféré une autre plage derrière un hôtel de luxe (le Makena Beach & Golf Resort), Maluaka beach. Dans ce coin (Makena Road, Makena Alanui) il y a l’air d’avoir d’autres jolies plages.

Big beach maui

BIG BEACH

> Infos pratiques, infos en plus

  • Pour les amateurs de cétacés, entre Lahaina et Kihei et Makena il y a un observatoire de baleines où j’ai pu en observer et où se poste à certaines heures un animateur qui peut vous aider à les repérer. Sinon il y a de très nombreux tours pour aller en mer approcher les cétacés car les baleines à bosses adorent le chenal à l’ouest de Maui, il était facile de les voir en mars. D’autres tours pour mieux voir les fonds marins sont organisés notamment à Molokini qui est vraiment réputée pour sa beauté.
  • Notez que c’est sur la côte ouest que vous verrez les couchers de soleil sur l’océan.
  • Pour trouver des souvenirs sympas, les magasins de la chaîne ABC vendent plein de gadgets rigolo. Cependant, les chemises hawaïennes vendues à ABC ne sont pas vraiment faîtes sur place. Il est pourtant possible d’en trouver pour un prix abordable ($25) et faites à Hawaï par exemple sur les marchés ou dans des magasins de souvenirs/vêtements indépendants.
  • Je ne parle jamais des Luau dans cet article, voyez mon avis sur le luau pour vous forger le votre. Je pense que le bilan est le même pour tous les luaus.
  • Notez que c’est sur la côte ouest que vous verrez les couchers de soleil sur l’océan.
  • Pour trouver des souvenirs sympas, les magasins de la chaîne ABC vendent plein de gadgets rigolo. Cependant, les chemises hawaïennes vendues à ABC ne sont pas vraiment faîtes sur place. Il est pourtant possible d’en trouver pour un prix abordable ($25) et faites à Hawaï par exemple sur les marchés ou dans des magasins de souvenirs/vêtements indépendants.
  • Je ne parle jamais des Luau dans cet article, voyez mon avis sur le luau pour vous forger le votre. Je pense que le bilan est le même pour tous les luaus.
  • Si vous n’avez pas de voiture et prenez l’avion au Kapalua airport, le bus vous y amène de Lahaina avec un changement au Whalers Village. Une fois que le bus vous a déposé, il y a une belle grimpette jusqu’à l’aéroport. Cependant, si vous êtes en retard, pas de panique, c’est minuscule et même en arrivant 15min en avance, je pense que ça le fait !
  • De plus, toujours à propos des aéroports, sachez que les bus qui font le transfert de l’aéroport à Kahului vers le centre ville ne prennent pas de très gros bagages. Si votre bagage est plus haut que 60cm, vous avez des chances qu’il soit refusé (mon sac de 50L est limite passé en hauteur parceque j’y avais accroché mon manteau…). Les conducteurs ont un calibre et ils ne se gênent pas pour laisser quelqu’un sur le carreau.

Où dormir à Maui ?

resort maui

ABORDS CLASSIQUES BIEN TONDUS D’UN RESORT (VERS MAKENA)

 

Si vous n’avez pas les moyens de dormir dans un resort il y a quelques auberges de jeunesse sur l’île. L’auberge de jeunesse dans laquelle j’ai dormi à Kahului était plutôt bien, il s’agissait du Northshore hostel. Un passeport étranger était cependant nécessaire pour y loger et l’entrée était régulée. Il y a des parties communes comme partout et des sanitaires propres. J’étais en dortoir de 4 et j’ai eu de la chance de ne pas trop avoir de bruit. Comme vous le savez peut-être, le niveau de bruit dans les auberges de jeunesse est quand même assez aléatoire. Il y a beaucoup de documentation disponible mais pas de tour proposé (comme cela se fait à Banana hostel). Par contre ils offrent un service de navette jusqu’à l’aéroport, ce qui est plutôt pratique.

A Lahaina, ma deuxième nuit fut aussi en auberge de jeunesse au Lahaina’s Last Resort. Celle-ci est située près d’une route passante mais il n’y a pas de problème de bruit. Par contre les dortoirs sont très petits. J’ai trouvé que le prix de $39 pour un lit était excessif. Les espaces communs (cuisine inclue) sont en extérieur. En bref, de toute façon il n’y a pas trop le choix pour les hébergements dans cette gamme de prix à part peut-être si vous êtes à deux !


 

Bien entendu, mon séjour a été assez expéditif et beaucoup d’autres choses peuvent être découvertes sur Maui : surf, expéditions en mer, visites culturelles, gastronomie et bien sûr farniente ! N’hésitez pas à demander aux locaux des informations, qu’ils soient conducteurs de bus ou vendeurs de matériel de plongée !

 

Des suggestions ? Partagez-les avec nous dans les commentaires !

 

  Envie de voir plus de photos ? Suivez le compte instagram

 

5 Commentaires

  1. Marieke (Les 3 M)

    Cette destination nous fait rêver : nature, plongée, volcanisme. Un peu hors budget pour le moment ! En tout cas, je retiens ton article si on arrive enfin à programmer Hawaii !

    1. Lauriane (Auteur de l'article)

      J’ai saisi l’opportunité quand j’ai pu y aller pour pas cher parcequ’en effet de l’Europe c’est cher ! Une destination que je n’attendais pas, mais comme tu dis il y a tout ce qui fait rêver en voyage 🙂

  2. Cindy came-true.blogspot.fr

    Intéressant, je vais me pencher plus en détail sur Maui, j’hésitais déjà à faire un combo Big Island – Maui, j’avais décidé de me concentrer sur Big Island pour l’instant avec mes recherches, mais tu me montres qu’il faudra clairement que je m’intéresse à Maui d’ici mon voyage l’année prochaine.

    1. Lauriane (Auteur de l'article)

      Maui est une chouette île, comme les autres îles ! Mais Big Island est spéciale 🙂 Si tu arrives par Honolulu, Oahu sera très bien 😉

  3. Pingback: JSPV - Blog voyage ✈Souvenirs à rapporter d'Hawaï

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.