Costa Rica

Written by Lauriane

 Le Costa Rica, petit pays d’Amérique centrale, a tout à offrir du voyageur en quête de dépaysement, de nature et de convivialité.

 

• La Suisse de l’Amérique centrale 

 

Lorsque j’ai dit à mes amis que je partais au Costa Rica, l’un d’eux m’a demandé si c’était une île. Et bien non, il ne s’agit pas d’une île mais d’un petit pays d’Amérique centrale qui a la particularité d’avoir axé son développement sur la protection de la nature. Notamment en plaçant 25% de son territoire en parc national, en choisissant de ne pas développer son armée et en basant son économie sur le tourisme. Le pays, accessible en 2h d’avion et pour moins de $300 du sud des USA, est par ailleurs devenu la destination plage des Américains dont les hôtels ont colonisé le nord de la côte Pacifique.

animaux costa rica sauterelle ara iguane

DE LA FAUNE SAUVAGE

• Pura Vida ! •

 

La devise du pays « Pura vida » qui est détournée à toutes les sauces et est sur toutes les lèvres se retrouve néanmoins dans l’âme des habitants. Ainsi, même si le Costa Rica est décrit que le pays le plus développé de la zone, les horaires de bus ne sont pas vraiment respectés et cela ne semble déranger personne. De même, si vous fréquentez des hôtels bon marchés,l’eau chaude et les fenêtres ne sont pas forcément acquises ! Si l’on acceptera vos colones partout, les professionnels du tourisme utilisent le dollars et si vous donnez des colones le taux de change ne sera pas forcément en votre faveur. J’y étais en juin et il faisait chaud (25-30°C) et humide (surtout sur la côte est). Le temps est variable et les nuages sortent dans l’après-midi avec de courtes averses presque quotidiennes, saison des pluies oblige. Mais il ne faut pas que cela vous arrête, cela fait partie du voyage :) J’ai majoritairement voyagé en bus. Les trajets sont bon marchés, entre $1 et $10 selon la distance. Il y a, la plupart du temps, des places assises et parfois la climatisation pour les grandes distances. Les routes sur lesquelles circulent les bus sont en bon état mais d’autres sont plutôt difficiles. Le site horario de buses permet de se faire une idée des temps de trajets et des lignes qui existent. Les horaires ne sont pas vraiment respectés à la lettre mais sont souvent affichés dans les gares routières.

pacifique cabo blanco plage

DE BELLES PLAGES

 

Je suis partie dans ce superbe pays alors que je n’étais jamais allée dans un pays du sud, sans le confort de notre société et afin de découvrir des paysages et des coutumes. J’y suis restée 2 mois, 6 semaines en stage dans la campagne caribéenne à profiter des week-end pour m’échapper, puis 2 semaines à sillonner le reste du pays de Tortuguero à la péninsule d’Osa. Je vous invite à découvrir les endroits que j’ai pu visiter, les activités et les adresses que j’ai testé ainsi que les itinéraires que j’ai emprunté. A bientôt !

 

Notre itinéraire au Costa Rica (il manque la jolie côte Caraïbes que j'avais fait avant seule en week-end)

J1: San José - Parc Tenorio en soirée

J2: Découverte du Parc Tenorio en matinée + route vers Monteverde

J3: Monteverde

J4: San José et parc La Paz Waterfall

J5: Route vers le sud-ouest + arrivée vers Drake Bay (Journée de bus)

J6: Drake Bay (Snorkeling à Isla del Cano)

J7: Corcovado Tour de 2 jours

J8: Corcovado - départ vers la côte, nuit à Dominical

J9: Désillusion au Manuel Antonio - départ directement vers la péninsule de Nicoya et Montezuma (après-midi de bus)

J10: Montezuma

J11: Montezuma + nuit vers la pointe pour retraverser en sens inverse

J12:  Paquera - Tortuguero (journée de Bus) - Tour du soir pour voir les tortues (en s'organisant bien !)

J13: Tour du matin à Tortuguero et départ avec le bateau de 11h - départ direction le Nicaragua (nuit à Liberia)

J14: Passage de frontière et arrivée dans l'après midi à l'île d'Ometepe

J15: Excursion à cheval sur l'île - Retour sur la terre ferme

J16: départ vers l'Europe

 

LES ARTICLES CONSACRES AU COSTA RICA

 

Envie de voir plus de photos ? Suivez le compte instagram

 

A bientôt

Lauriane

Comments: 5

  1. Alex says:

    « Eau chaude et fenêtre pas forcément acquises ?! » wow haha. Très sympa ce ressenti du pays. Dans les documentaires ils parlent beaucoup de la nature protégée et de ce pays sans armée. Ça devait être bien agréable de vivre dans ce pays. Il n’y avait pas trop de touristes justement ?

    • Lauriane says:

      Je n’ai pas voyagé sur la côte ouest la plus touristique, du coup oui, le confort peut être spartiate et non, les touristes ne m’ont pas gênée ! Y vivre permet en effet de ne pas que ce concentrer sur les immanquables et d’avoir du temps pour sentir le pays 🙂

  2. Je viens de découvrir ton blog et mon premier cri a été : « ahhhh génial ! » Je pars cet été au Costa Rica, pour trois semaines en voyage solo, et je cherchais justement des articles comme le tien et les futurs : qui donnent des conseils pratiques et des ressentis personnels de quelqu’un qui a fait un voyage similaire à celui que je prépare. Je suis ravie, et j’aime déjà ton ton honnête et simple, sans artifice. On a l’impression d’écouter une amie nous raconter son aventure.
    A très vite ! 🙂

    • Lauriane says:

      C’est très gentil, j’espère avoir pu t’aider ayant moi même découvert certaines parties du Costa Rica en solo ! Il n’y a pas encore tous les articles mais une bonne partie est en ligne: Tortuguero, Sud de Nicoya, Péninsule d’Osa et Sud de la côte caraïbes 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.