Big Island

Hawaï est connue pour son volcanisme actif effusif. Attractive pour cela, elle recèle aussi d’autres trésors pour le voyageur, que faire donc lors d’un voyage à Big Island ?

Une île aux paysages variés

L’île d’Hawaï est différente de toutes les autres îles car elle est encore brute grâce au volcanisme actif qu’elle abrite. On retrouve ce contraste frappant entre le bleu de l’océan, les roches noires et la végétation parfois luxuriante mais aussi des paysages lunaires et craquelés qui témoignent des forces de la nature ici à l’oeuvre. Sur Big Island vous pourrez faire de nombreuses belles et grandes randonnées et même si je n’ai pas eu le temps d’y goûter, je suis revenue réellement émerveillé par ces paysages d’îles volcaniques. J’espère que vous le serez aussi en regardant les photos que j’ai rapportées.

Des espaces sauvages et isolés

La Waipio Valley  est un superbe endroit où les hawaïens pratiquent l’agriculture et conservent un mode de vie proche de la nature. La zone est un peu conflictuelle mais si vous vous en tenez à la plage, il n’y aucune crainte à avoir. De grandes randonnées sont aussi possibles et à ce moment-là une meilleure préparation est nécessaire. Vous laisserez votre voiture en haut si vous n’avez de 4×4 (SUV) car la pente est sévère même en marchant ! Sinon, vous pouvez descendre et aller jusqu’à la plage (sur la droite en bas de la falaise). Parfois en plus de la route pentue, le chemin dans la vallée est partiellement inondé, ce qui représente un autre obstacle pour les voitures. L’accès à l’océan se fait en 45min-1h car même si la distance est courte (2km dit GoogleMaps) la pente est fatigante pour les cuisses.

waipio valley randonée hawaii

WAIPIO VALLEY

 

La plage est une plage de sable noir clair et les falaises couvertes de jungle qui encadrent la vallée forment un paysage fantastique. Je trouve l’endroit parfait pour un pique-nique suivi d’une marche le long de la plage, les pieds dans l’eau. Sur la droite de la plage il y a une jolie petite cascade qui tombe du haut de la falaise. La baignade est a priori autorisée, mais dans des endroits si isolés, difficile de juger de la dangerosité de l’océan. Pour le retour, si vous n’êtes plus en jambes, tendez votre pouce et si vous avez la chance qu’une voiture passe, ses passagers vous prendront probablement en pitié et vous remonteront en haut ! A côté de Waipio Valley, vous passerez peut-être à Honokaa dans laquelle vous trouverez de sympathiques boutiques de souvenirs (plus « typiques » que des magasins comme ABC).

Découvrir la jungle sans forcément randonner

Sur cette partie de l’île, un arrêt nature à faire est le Akaka Falls State Park, qui rassemble un ensemble de cascades dont la plus grande tombe dans un trou de verdure impressionnant. La ballade n’est pas longue et l’entrée coûte quelques dollars. Le parc est très facile d’accès et offre une halte agréable pour ceux qui ne peuvent pas, n’aiment pas ou n’ont pas le temps de randonner. Une astuce intéressante ; le parking est payant mais si vous vous garez à l’extérieur (soit vraiment pas beaucoup plus loin), vous ne payerez pas. Juste avant d’arriver sur le State Park, dans le village de Honomu, il y a plusieurs boutiques de souvenirs dont une qui vend de magnifiques paréos. Certains sont faits à la main et sont de qualité exceptionnelle mais il y en a aussi de jolis en entrée de gamme.

flore de hawaii

foret hawaii jardin botaniquebotanical garden hawaii

IMAGES DU HAWAÏ TROPICAL BOTANICAL GARDEN

 

Pour une petite marche et une découverte de la jungle, le Hawaï Tropical Botanical Garden est idéal. Ce petit jardin botanique vous occupera une ou deux heures que vous passerez à déambuler parmi les orchidées et les palmiers. Il y a même quelques perroquets dans une volière et des lézards colorés qui se baladent dans les parterres. Plusieurs points de vue sur l’océan sont aménagés et l’ensemble fait du jardin botanique un arrêt des plus intéressants dans le coin, surtout avec des enfants. De plus, la route qui y mène n’est pas la route principale mais vous fait emprunter une vraiment très belle route (Mamalahoa Old Highway) le long de l’océan.

C’est sur mon chemin de Kona à Hilo par le nord de l’île que j’ai pu voir ces paysages, et si je ne devais vous recommander qu’un endroit auquel vous arrêter, ce serait la Vallée de Waipio. Le mieux est d’y faire une randonnée pour profiter des environs sauvages de Big Island.

hawaii jardin botanique visiter

LA COTE AU NIVEAU DU JARDIN BOTANIQUE ET DE LA OLD HIGHWAY

Regarder les étoiles à Big Island sur le Mauna Kea

La soirée au Mauna Kea passée à regarder les étoiles est un des souvenirs les plus forts que j’ai de ma semaine passée à Hawaï. Pour moi c’est un incontournable sur Big Island d’autant plus que c’est une activité gratuite. Le Mauna Kea accueille un observatoire d’astronomie d’envergure internationale qui profite d’une météo favorable en termes de jours sans nuages ainsi que d’une absence de pollution due à son isolement. Je vous recommande d’arriver avant le coucher du soleil pour profiter de la vue sur le volcan, l’île et d’assister au coucher du soleil.  Un film d’une 30aine de minutes est projeté dans l’accueil touristique pendant le coucher du soleil pour présenter le site du Mauna Kea. Celle-ci se termine avec une présentation par un animateur vraiment intéressant, enthousiaste et passionné. Par contre c’est en anglais ! Si vous pouvez comprendre, je vous invite à y assister après le coucher de soleil. Une soirée vraiment à faire lors d’un séjour à Hawaï !

coucher de soleil mauna kea hawaï

COUCHER DE SOLEIL SUR LE MAUNA KEA

Une fois l’obscurité vraiment tombée, vous pourrez regarder le ciel à l’œil nuit et aux télescopes (en libre-service) qui vous permettront de voir les lunes et les anneaux de différentes planètes. A l’aide de pointeurs les animateurs présentent les principales zones du ciel avec des focus sur certaines constellations et étoiles remarquables. Cependant, nous avons eu, des dires mêmes de l’animateur, d’excellentes conditions d’observations. Si ce n’est pas le cas pour vous, il est possible que vous en gardiez un souvenir un peu moins périssable que moi. Si votre emploi du temps est flexible guettez la météo pour repérer la soirée la plus propice. Un autre conseil : couvrez-vous bien, car à 4000m d’altitude, il fait froid !

Est-il possible de monter la fin de la Saddle Road ?

La route qui monte au volcan a la réputation d’être difficile. La montée jusqu’à l’accueil touristique ne présente aucune difficulté. Par contre pour aller jusqu’à l’observatoire (ce dont vous n’avez normalement pas besoin), la plupart des compagnies de location de voiture ne couvrent pas leurs véhicules pour cette portion de la route. Je n’y ai pas été, mais de là où j’étais à l’accueil,  je ne vois pas la raison de tant de précautions. La route semble continuer sans défaut particulier de revêtement ou de relief ardu. Je pense que j’aurais pu parcourir les dernières centaines de mètre même avec ma voiture d’entrée de gamme. La seule chose à craindre serait la neige et le verglas.

Le Hawaï’s Volcanoes National Park

Ce parc est un incontournable de Big Island, il est même inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous pourrez y observer (de loin) le lac de lave du Kilauea, randonner dans d’anciens cratères et découvrir d’impressionnantes falaises de roche noire qui se jettent dans l’océan. Vous pourriez aussi comme moi, croiser les Néné, oies originaires d’Hawaï qui ne se nourrissent que sur les champs de lave et qui sont en danger d’extinction ! Je pense que toutes les randonnées que vous pourrez faire et toutes les vues que vous pourrez voir vous combleront tant les panoramas sont dépaysants. Vous en trouverez une sélection sur le site du parc national. Pendant ma journée sur place, je n’avais pas pu voir la lave ni faire de très grandes randonnées, mais j’ai exploré le parc à ma façon et ai eu un bel aperçu de la beauté des jeunes paysages volcaniques de Big Island.

crater rim hawaï volcano park randonnée

KILAUEA IKI CRATER

 

Une petite randonnée autour et dans le cratère Iki du Kilauea (Kilauea Iki Trailhead) offre de beaux points de vue et un paysage lunaire une fois dans le cratère. Les traces de volcanisme sont partout, la roche noire et poreuse et les trous dans le sol qui dégagent une sorte de vapeur d’eau. Il n’y a pas de difficulté particulière (hormis une petite montée étroite) et puisqu’il s’agit d’une boucle vous serez de retour au Visitor Center en environ 2h. Sur le chemin il y a un tunnel de lave refroidie, le Thurston Lava Tube, qu’on peut traverser. Il n’est pas très long mais puisque c’est sur le chemin, autant découvrir cette ambiance particulière, froide et humide. Pas très loin du Visitor Center vous trouverez les Steam and Sulphur Vents qui sont un ensemble de cheminées volcaniques qui rejettent des vapeurs et colorent les roches autour. Un spectacle étonnant et à ne pas manquer !

sulfur steams big island

CHEMINÉES VOLCANIQUES SULFURIQUES

Descendez jusqu’à l’océan en prenant la voiture à travers la Chains of Craters Road. Le long de la route il y a d’anciennes coulées de lave et même des pétroglyphes sur la fin. Au bout de la route vous serez face à une vue époustouflante sur l’océan et les falaises noires dont une arche de lave qui s’élance sur l’océan. Le tout est vraiment incroyable par beau temps. Même la route est superbe. Si vous avez de la chance vous pourrez voir des baleines à bosses au large et même des rares oies Néné ! Ouvrez l’œil !

hawaii volcano natioal park route crateres

VUE D’UNE ANCIENNE COULÉE DE LAVE VERS L’OCÉAN

 

Le Jaggar Museum est à réserver à la tombée de la nuit. C’est un petit musée sur le thème du volcanisme dans lequel on retrouve différents tableaux explicatifs scientifiques mais aussi au sujet de la mythologie hawaïenne. Le principal attrait du Jaggar est d’être le point de vue conseillé sur le lac de lave de Kilauea. Il est donc bien entendu conseillé de s’y rendre lorsque la nuit est tombée. C’est un joli spectacle mais pas vraiment impressionnant, il n’y a pas de jets de laves mais juste une grosse fumée blanche et un halo rougeoyant. J’aurais bien aimé m’en prendre plein la vue mais avec l’absence de coulée chaude facilement accessible et cette vision lointainement de ce petit lac de lave, j’ai dû me rendre à l’évidence que ce ne serait pas pour cette fois. Cependant, c’est tout à fait satisfaisant si vous n’êtes pas particulièrement excité et intéressé spécifiquement par les volcans.

kilauea nuit volcan big island

LAC DE LAVE DU KILAUEA

La plage de sable vert, toute une aventure

Fouler des plages de sables multicolores fait partie des choses à faire sur Big Island. Mais parfois, elles se méritent ! Mahana beach, une plage de sable vert en est le parfait exemple ! Sachez qu’à moins d’avoir un vrai de vrai 4×4, vous devrez faire le trajet jusqu’à la plage à pied et que ça vous prendra 1h aller simple … Comment dire que je ne le savais pas avant d’y aller et que ça m’a fait tout drôle notamment parceque ça ne rentrait pas dans mon planning (huhu trop d’envies d’exploration). Arrivée à la plage, je n’ai donc pas eu le temps de descendre et de me baigner. Surtout parceque, j’ai été un peu déçue par l’endroit je l’avoue. La couleur du sable provient de l’olivine, donc c’est un vert jaunâtre pas vraiment exceptionnel. Mais c’est une expérience à faire une fois dans sa vie puisqu’il n’y a que deux plages de sable vert dans le monde. Pourtant je ne le recommanderais pas car c’est loin de tout et difficile d’accès surtout si vous n’avez pas beaucoup de temps sur place. Sinon, préparez-vous comme pour une belle marche qui se termine sur une baignade !

mahana plage sable vert visiter big island

LA PLAGE DE SABLE VERT, MAHANA

 

Au retour, j’ai tenté le stop et j’ai été prise par un couple d’américains déjantés qui n’avaient pas peur d’abîmer leur SUV de location qui bringuebalait dans tous les sens. Les trous du sol sont vraiment creusés car il est argileux et la moindre pluie le rend ultra déformable. C’était quand même très drôle, mais bon la plage, moyen quoi. Par contre, comme d’habitude la vue sur l’océan est toujours aussi fabuleuse.

plage de sable vert voir big island

LE TERRAIN ARGILEUX ET ARIDE POUR ACCÉDER A MAHANA BEACH

 

Dans le coin il y a également, South Point, le point le plus au sud des Etas-Unis et Punaluu Beach qui est une plage de sable noir. Cette dernière est bordée de palmiers et se courbe en une baie digne d’une carte postale. En plus, il y a très souvent des tortues qui s’aventurent sur cette plage, une belle occasion pour les observer !

Où faire du snorkeling à Big Island

 

Two Steps est l’endroit qui m’a été recommandé pour le snorkeling à l’ouest de Big Island. Je n’ai malheureusement pas eu le temps d’aller au Monument Cook qui a l’air d’être un bel incontournable. Two Steps se situe dans le Pu’uhonua o Honaunau National Historical Park dans la Honaunau Bay. Vous y accédez en prenant la boucle à sens unique de la Honaunau Beach Road (actuellement il y a écrit McClure Farms sur GoogleMaps au niveau de Two Steps). J’ai adoré ce que j’y ai vu là bas, le paysage est sublime, l’eau est claire et bleue intense. Les fonds sont profonds lorsqu’on s’éloigne un peu mais plus proche du bord les coraux durs sont nombreux. 

big island two steps faire snorkeling

HONAUNAU BAY Two Steps

L’accès à l’eau n’est pas des plus aisés pour les jeunes ou les moins souples car la roche est volcanique et incrustée de petits oursins contre lesquels il ne faut pas avoir peur de se piquer (leurs piquants ne débordent pas des trous, je vous assure, j’ai marché dessus) ! C’est cet accès en deux marches de pierre noire qui donne son nom à l’endroit « Two Steps ». Quand j’y étais il y avait une tortue marine qui s’était faite surprendre par la marée dans un trou d’eau et elle attendait immobile dans l’eau qui y restait. Jusqu’à ce que je la voie, les gens autour ne l’avaient même pas remarquée… heureusement ils l’ont laissée tranquille.

vie marine two steps

TORTUE ET FONDS MARINS A Two Steps

 

Je me suis rendue à Two Steps en scooter depuis Kona, ça grimpe mais ça se fait sans problème. Il faut compter une heure, plus si l’on s’arrête pour admirer les baies magnifique qui s’égrainent le long de la route. La White Sand Beach est proche de Kona et à cause de son charme évident, les baigneurs et plagistes sont nombreux. Elle n’est pas très grande, ce qui donne vite un effet bondé. Il y a beaucoup de magnifiques plages sur ces îles et pendant votre voyage à Big Island, je gage que vous trouverez votre préférée !

plage hawai big island

UNE BAIE VERS LE SUD DE L’ÎLE

 

Un point transport

Il est pratiquement obligatoire de circuler en voiture sur Big Island si on n’a pas un temps infini et si on veut faire autant l’ouest que l’est de l’île.  Pour les déplacements limités, le scooter est toujours une option valable. Le déplacement entre les îles ne se fait que par avion, de petits avions ou de plus grands selon la distance à couvrir. Un voyage en coucou n’est peut-être pas des plus rassurants mais vraiment charmant! L’aéroport de Kona est international et plutôt éloigné du centre-ville. Comptez $25 la course de taxi. Il est tout à fait possible de se faire prendre en stop pendant la journée à l’arrivée de votre avion mais dès que la nuit tombe cela devient presque impossible (en plus d’être plus dangereux). Pour rejoindre l’aéroport grâce au stop, vous pouvez vous mettre au croisement de Palani road et Queen Ha’ahumanu Highway (sur la voie qui va vers le nord bien sûr).


 

Des suggestions ou des avis ? Partagez-les avec nous dans les commentaires !

 

Envie de voir plus de photos ? Suivez le compte instagram

A bientôt

Lauriane

Comments: 2

  1. Merveilleux ! Ce que tu racontes et tes photos montrent exactement ce que j’attends de Big Island! Bon sang c’est dans un an et je ne me tiens déjà plus à l’idée d’y être !!!!! Merci pour ces beaux articles très utiles !!!

    • Lauriane says:

      Ahaha comme je comprends ton excitation, je ne sais pas où en est la lave en ce moment mais il y a moyen que tu puisses en plus voir ça ! Merci 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.